mercredi 17 janvier 2018

Destruction d’un monument historique.

L’ensemble datait de 1933, millésime inscrit, sur une des planches du bâtiment implanté sur une propriété de la famille Roux. Beaucoup se souviennent de la rue Notre-Dame d’août qui embaumait gâteaux et autres brioches cuits au four installé au sous-sol de l’immeuble qui avant de loger la pizzeria abritait une pâtisserie réputée. Puis devint un commerce de confiserie et papeterie où les écoliers trouvaient tout le nécessaire scolaire. Monsieur Roux officiait également comme éditeur de cartes postales dont les collectionneurs connaissent parfaitement la production. Revenons à notre monument historique à la chapelle Notre-Dame au détour du virage duquel le bourg se découvre blotti sans sa vallée du Remontalou. Vous avez tous vu cette guérite en planches d’un vert délavé par le temps qui barrait l’accès à ce petit bout de terrain. Lequel, aujourd’hui, appartiendrait en indivision à la mairie et au conseil départemental. Mais le service du cadastre autochtone n’a pu se montrer affirmatif sur la possession. Le cabanon empêchait l’approche à cet arpent de terre. Dans la tête de certains, le fantasme voudrait que le tunnel qui mène au château de Montvalat parte de là. La proscription d’y pénétrer et le fait de sa quasi-inaccessibilité ajoutaient à la fantasmagorie ambiante. « Il suffit de creuser un peu et l'on trouvera l’entrée ». Mais malgré nos fanfaronnades nous ne parviendrons jamais au-delà de l’intention. Et l’autre matin, les employés municipaux ont démoli la cabane et l’ont brûlée en forme d’exutoire. Et j’ai foulé le terrain en me disant que peut être. Avouez quand même que la mairie ne sache pas exactement à qui appartient ce lopin de terre. Cela cache quelque chose. J’ai bien rameuté quelques amis pour que nuitamment nous allions procéder à un sondage. Pas un seul n’a répondu présent et puis vous avez vu le temps. On va attendre les beaux jours. Je vous parie que la majorité d’entre vous ne s’est pas aperçue de la disparition de la cabane. Quel est l’avenir de cette parcelle dans un virage délicat sans visibilité? S’ils pouvaient élargir la route peut-être que l’entrée… Bon, je cesse : vous allez encore proférer quelque remarque désobligeante à mon endroit… 

 

mardi 16 janvier 2018

La médiathèque un vrai service public pour tous.
« Les gens d’ici ont bien de la chance de posséder un espace pareil » c’est ce qu’affirmait à qui voulait l’entendre certains curistes adeptes des lieux de la rue Saint-Jacques. Certes, l’accessibilité reste à optimiser, mais la satisfaction de ceux qui la fréquentent a tendance à faire tache d’huile. La médiathécaire dispose de nombreux outils pour contenter ses clients, la gratuité d’abord. « Nous devons admettre que le conseil départemental par le truchement du Service développement culturel est un partenaire sans faille ». Il permet par exemple grâce à une navette avec les centres de Saint-Flour et Aurillac d’obtenir rapidement des ouvrages, DVD, CD ou jeux sur simple demande. C’est un atout maître, lorsque les livres demeurent anciens, spécialisés ou appartiennent au fond local. À cette facilité s’ajoutent d’autres possibilités comme la mise à disposition d’expositions aux sujets très divers : les « jeux de société » actuellement. Les médiathécaires peuvent accomplir leur « marché » parmi des dizaines de thèmes pour toutes les affinités, tous les désirs et toutes les envies. Mais grâce également à ce service des animations accessibles à tous se sont installées en Caldagués le « mois du film documentaire » qui permet de rencontrer les réalisateurs et d’effectuer des explorations insolites. Par « Monts et par mots », des lectures de textes par des comédiens professionnels obtiennent ici un succès pas uniquement d’estime. Le dispositif « Hibernarock » propose une conférence sur la musique . Si elle n’attire pas une assistance phénoménale, elle creuse son bout de sillon en forme d’ouverture sur un ailleurs à découvrir. La municipalité maintient une ligne budgétaire pour l’achat de livres ou revues, principalement des nouveautés pour satisfaire à la demande et tenir à un haut niveau la majorité du fond . DVD et CD appartiennent à la médiathèque départementale. La consultation et le visionnement, par Internet, de certains films peuvent s’insérer dans cet inventaire non exhaustif. Cet éventail de propositions ajoutées au partenariat avec le cinéma La Source donne à la bibliothèque un levier culturel certes tous terrains, mais d’une grande qualité qui balaie tous les goûts, toutes les générations, toutes les classes sociales. Un passage rue Saint-Jacques pour divers renseignements complémentaires vous instruira plus avant sur toutes les possibilités, parfois inattendues, au service de votre culture.

lundi 15 janvier 2018

Au service de la petite enfance

La Branche enfance jeunesse de l’association ADMR de Chaudes-Aigues présente :
Ses permanences :
Assistantes maternelles, gardes d’enfants à domicile, parents employeurs, futurs parents à la recherche d’un mode de garde…toute personne à la recherche d’informations ou de conseil sur la garde d’enfants. Les mardi et jeudi de 12h30 à 17h30. Fermeture du 12 février au 25 février inclus.
Ses ateliers d’éveil du tout petit pour les enfants de 0 à 6 ans, accompagnés d’un adulte.
Motricité, lectures, découvertes, rencontres et partage.
MERCREDI 24 JANVIER à Chaudes-Aigues de 16h30 à 18heures, maison des associations
LUNDI 29 JANVIER à Fridefont de 17 à 18 heures, salle des fêtes
MERCREDI 7 FEVRIER à Chaudes-Aigues de 16h30 à 18heures, maison des associations
Ainsi que tous les mercredis de 10h30 à 11h30 à Chaudes-Aigues, maison des associations
(sauf les mercredis 10/01, 24/01 et 7/02 ateliers de 16h30 à 18heures)
Avant de vous déplacer, vous pouvez vous assurer que l’atelier est confirmé en appelant d’abord le 06.08.81.88.55 ! En cas d’annulation un message enregistré sur le répondeur vous l’indiquera.
Contact avec :Charlène Auguy, au deuxième étage, maison des services, sur rendez-vous ou par téléphone 06.08.81.88.55 (d’autres créneaux sont possibles sur rdv)
Tel : 04.71.23.92.36 ou 06.08.81.88.55
N’hésitez pas à laisser un message sur le répondeur du portable ! Charléne vous rappelle toujours dès que possible.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur Internet : http://www.lespetitscaldagues.e-monsite.com. Devenez notre ami sur facebook : « petits caldagues clsh ram » pour lire les nouvelles toutes fraîches. Ces services demeurent gratuits et libres d’accès aux habitants de l’ex canton Caldaguès-Aubrac
Vœux de la municipalité

René Molines, maire, et le Conseil municipal vous invitent à la cérémonie des vœux qui se déroulera le vendredi 19 janvier 2018 à 18 h 30, salle Beauredon. À l’issue, les présents seront invités à partager la galette de rois.
Galette des rois à Lieutadés.

Dans le cadre des échanges transgénérationnels, sur les communes de Chaudes-Aigues, Espinasse, Jabrun, Lieutadés l’association Intergénération « Caldaguès Aubrac », vous propose une soirée « Galette des rois» . De fait vous êtes simplement invité à retrouver les veillées d’autrefois, celles où l’on parlait des gens et du pays en dégustant des gâteaux à la frangipane, un verre de cidre à portée, sous un air d’accordéon ou en tapant une belote. Samedi 20 janvier 2018 à partir de 20 h 30 à la salle des fêtes. Entrée libre à tous.

dimanche 14 janvier 2018

Humour et détente pour le tournoi du HBCA


C’est devenu, depuis la formation du club, le rendez-vous hivernal pour ceux qui veulent et savent s’amuser. Le tournoi du handball Caldagués n’a pas manqué sa réunion ce samedi soir au gymnase de l’Enclos. Plusieurs équipes participaient des pompiers aux footeux en passant par l’une ou l’autre plus ou moins improbable, mais cela relevait de la juste cause du divertissement compétitif. Quelques personnes qui n’avaient jamais posé les pieds sur un terrain quel qu’il soit se retrouvaient embrigadées dans ce tournoi. Le côté décontracté apportait une véritable ambiance où l’humour, le sport et le rire tenaient une place prépondérante. Les matchs s’enchaînaient dans cette bonne humeur communicative et peu importait les scores tant et si bien que nous n’avons pu obtenir un classement sérieux digne de ce nom dont tous les concurrents se moquaient. Le public assistait à une soirée d’amusement emplie de fair-play constituée de rencontres limitées à dix minutes dans un bel état d’esprit d’amitié et de détente sans se soucier de la marque au tableau d’affichage. Il y avait là aussi la famille: enfants, parents, chacun s’en donnait à cœur joie pour s’intégrer à l’environnement de cette excellente compagnie.


Pont bascule 

 
Pour des raisons techniques, le pont bascule, situé sur le Parc d’Activité Économique Intercommunal du Rouchard, est actuellement hors service. Sa remise en fonction est prévue pour la fin de semaine.  

samedi 13 janvier 2018

2018 raisons d'être heureux aux Pays de Saint-Flour...Voire plus

C'est ici :

https://www.youtube.com/watch?v=Ho_RdkqnP6M&feature=youtu.be

Conseil municipal


La prochaine réunion du Conseil municipal se tiendra le mardi 16 janvier 2018 à 20 heures

Ordre du jour

1— Approbation du procès-verbal réunion du 19 décembre 2017
2— Dotation Équipement territoires Ruraux 2018
3— Éclairage public : Renforcement BT Rue Notre-Dame d’août/Câble sonorisation
4— Loyer domaine public Pré-Michel
5— Renouvellement Délégation Service public du camping
6— Convention pour le local de chasse
7— Tarif complémentaire eau froide
8— Ouverture de crédits avant le vote du budget primitif
9— Questions diverses
Les assemblées des élus municipaux sont publiques : quiconque peut y assister.

vendredi 12 janvier 2018

jeudi 11 janvier 2018

L'adieu au tableau noir et à la craie.

Dernièrement, l’école accueillait une délégation de parents d’élèves, d’élus et l’installateur en forme de réception de deux tableaux numériques. Le vidéoprojecteur à ultra-courte focale permet d’interagir avec une grande image diffusée sans ombre portée. C’est une manière simple de transformer une zone blanche ou une surface opale en panneau conversationnel. L’appareil possède l’intérêt de limiter le matériel requis : un ordinateur et un stylet suffisent à rendre les présentations plus dynamiques. Il est possible d’afficher une image, une page de livre, un exercice, le texte d’un contrôle pour en faire la correction, ou reprendre une notion délicate du cours précédant. Les apprentissages sont facilités, ce qui encourage vivement à poursuivre la mise en œuvre de ces moyens modernes pédagogiques. Pour la directrice « Le VideoProjecteur Interactif (VPI) est un outil formidable on peut tout faire : rectifier, digresser, commenter sans perdre la leçon initiale, ou les notes en marge. » Adieu la craie !  Les écoliers s’approprient rapidement l’instrument d’autant qu’il va compléter leur monde. Ils connaissent la technologie, l’apprécient. Pendant la séance de démonstration, tous voulaient « passer au tableau » alors que d’ordinaire les volontaires sont rares. L’interactivité ajoutée à l’échange d’expertise est valorisante pour l’élève, mais également pour l’enseignant qui n’a plus la même place dans la classe. C’est un nouvel univers une autre forme d’apprentissage plus ludique, plus épanouissante, plus modulable aussi. Le VPI ne remplacera jamais le professeur, mais participe de la démarche pédagogique. Cette dotation a été possible grâce à la municipalité bien évidemment ainsi qu’à l’association de parents d’élèves qui a financé la deuxième unité. Un appareil est disposé en cours moyen, classe de Valérie Chassany, le second, dans celle d’Évelyne Droz. Les deux sont reliés effectivement au réseau de l’école installé en septembre 2015. Toutes les déclinaisons sont envisageables, permettent un enseignement moderne. « Les nouvelles technologies accentuent, contrairement à ce que pourraient croire certains, le rôle de l’éducateur qui peut moduler sa pédagogie en fonction des capacités de chaque enfant. L’ordinateur via le VPI est un assistant, un auxiliaire personnalisé ». 
 

mercredi 10 janvier 2018

Charlène Auguy remplace Aurélie Juéry.

Aurélie Juéry a quitté les petits Caldagués pour voguer vers d’autres cieux. Depuis début novembre Charlène Auguy la remplace tant pour le Centre de loisirs sans hébergement que le « relais petite enfance » placés sous l’autorité de l’ADMR Caldagués. Charlène, 25 ans, a pris la décision de vivre au pays des eaux chaudes avec un master en droit du patrimoine : économie et gestion des collectivités territoriales. Elle a été recrutée parmi plusieurs candidates pour ses capacités d’administration. Elle possède également un BAFA d’animateur et prépare actuellement son brevet d’aptitude aux fonctions de directeur. Charlène détient une véritable expérience acquise au fil des ans tant à l’Alsh Caldagués que semblablement au village de vacances VVF de Chaudes-Aigues. Pour l’instant, elle prend ses marques dans les pas d’Aurélie dont elle compte poursuivre la démarche tout en l’adaptant à ses convictions et compétences. Elle devra structurer le « Relais assistante maternelle » un lieu de renseignements, de rencontres et d’échanges au service des parentelles et des professionnels de la petite enfance. Dans le Cantal, le champ d’intervention des relais s’étend aux nourrissons non confiés à une nounou, accompagnés d’un proche ou d’un adulte responsable. Ce pour affirmer une volonté d’animation des territoires ruraux, contribuer à rompre l’isolement et créer du lien social. Elle gérera le « Relais petite enfance », un environnement d’information, de partage et de soutien destinés aux futurs et jeunes parents ainsi qu’aux nourrices agréées. Il propose des ateliers d’éveil aux bambins dans un espace d’épanouissement. Les séances ne se dérouleront pas obligatoirement dans ses locaux, mais possiblement à la médiathèque, au gymnase, voire décentralisées sur les communes environnantes. L’accueil de loisirs sans hébergement, se trouvera parmi ses missions, plus connu sous le nom de « centre aéré », reçoit généralement des enfants déjà scolarisés, pour des activités de récréation éducatives pendant les vacances. Les permanences administratives se tiennent les mardi et jeudi de 12 h 30 à 17 h 30 au deuxième étage de la maison de service ou par téléphone. Contacts 04.71.23.92.36 ou 06.08.81.88.55. courriel lespetitscaldagues.admr @laposte.net . Sur le Web http://www.lespetitsdcaldagues.e-monsite.com. Facebook « petits caldagues clsh ram »

lundi 8 janvier 2018

Extrait du conseil municipal du 19 décembre 2017

Questions des élus
Pascal CROS soulève la question du départ des médecins à l’automne 2018.
René BRANDELY précise aux élus que lors du conseil d’administration de Saint-Flour Communauté du 19 novembre 2017, il a informé la chargée de mission, Madame Emma GRAVAL , du départ des docteurs en novembre 2018. Cette dernière doit prendre contact avec le Docteur ARMAND.
Les élus ont constaté que les jeunes médecins préfèrent travailler en équipe.
Au conseil municipal

Vous trouverez sous l'onglet  "CONSEIL MUNICIPAL" le procés verbal des délibarations de la réunion du 19 décembre 2017.

Ce document est le texte intégral sans ajout ni retrait transmis par la mairie de Chaudes-Aigues.